Header Image

FOCUS : LE CULTE DU LOGEMENT

FOCUS : LE CULTE DU LOGEMENT

HABITER  AUTREMENT

Le culte du logement - habiter autrement...La mise en ventes, par les diocèses, des églises abandonnées est désormais un phénomène courant sur le marché immobilier. Transformées en logement, en bureaux ou en centres culturels, certaines églises et chapelles retrouvent un souffle de vie, elles qui peu à peu étaient menacées de disparaître. Une nouvelle occasion pour les architectes qui se lancent dans la reconversion de ces lieux de culte, après les entrepôts industriels et les usines.

Avec des plafonds hauts, des espaces dégagés, des vitraux et des colonnes, le concept se rapproche du loft et permet d'offrir un lieu de vie d'exception à l'atmosphère moderne et solennelle. Contrairement à l'Angleterre ou au Canada, en France, ces transactions sont récentes. En cause : le statut des monuments religieux protégés par la loi de 1905. Beaucoup d'entre eux appartiennent aux collectivités, les cathédrales sont elles, la propriété de l’État. Face au risque de démolition de ces lieux de culte, souvent en ruine, la nécessité de les entretenir et la diminution du nombre de fidèles, les diocèses privilégient la vente. Le caractère religieux n'effraie en rien les acquéreurs même s'il est demandé par les autorités ecclésiastiques de conserver l'ossature de ce patrimoine à défaut de pouvoir le garder intact, mais avant de mettre en vente un tel bien, l'édifice doit être désacralisé par l’évêque.

Retrouvez l'intégralité de notre Focus et ses images ci-aprés : FOCUS N°27

Perspective architecture vente et abonnement 2

Abonnez-vous à notre magazine !

Version papier qualité luxe

Disponible à l'unité ou à l'abonnement

Top