Les textes et images sont protégés

et ne peuvent être copiés.

Header Image

FOCUS : GEORGES BUZZI ARCHITECTE

FOCUS : GEORGES BUZZI ARCHITECTE

Je reçus un jour de Georges Buzzi ce texte de Mac Athur de 1945, « Etre jeune », avec la mention amicale « à lire pour tes vieux jours » : « On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années. On devient vieux parce que l’on a déserté son idéal. Les années rident la peau, renoncer à son idéal ride l’âme ».
Georges Buzzi m’a fait l’honneur d’une longue et fidèle amitié traduite par son impressionnante assiduité épistolaire. L’homme était à la hauteur de son oeuvre : ouvert aux quatre points cardinaux, à la fois entier et polymorphe.
Alors que confrères et proches lui rendaient un dernier hommage, je réalisai avoir vécu ces dernières années comme le projectionniste de la « dernière séance », témoin de l’ampleur du volume du film enroulé sur la bobine réceptrice, laissant présager que la bobine émettrice approche sa fin de course.
Quel film ! Quel scénario ! Et de conclure sobrement par un fondu à la fermeture tout en discrétion et élégance.

Retrouvez l'intégralité de notre Focus et ses images ci-aprés : FOCUS N°33

Abonnement numéro 33

Abonnez-vous à notre magazine !

Version papier qualité luxe

Disponible à l'unité ou à l'abonnement

Top